Mbua

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher

Traduction courante

Mbua: chien

Singulier, Pluriel

  • Singulier :
  • Pluriel :

Etymologie


Concepts dérivés


Synonymes

bayadi: étranger


Exemples de composition

Mbua za Ntantu: les étrangers, ennemi

Mbua za Ntantu: est le nom que la Tradition Kôngo donne à toute personne qui travaille contre sa race, contre son pays et son peuple, et cela au service des étrangers.

Proverbes


Thématiques

"Mbua Ntantu"


"Mbua Ntantu" est le nom que la Tradition Kôngo donne à toute personne qui travaille contre sa race, contre son pays et son peuple, et cela au service des étrangers.

une personne Manipulée par des étrangers, tout Africain qui lutte contre son pays, sa langue, sa culture, ses Ancêtres et sa Religion Ancestrale est un "Mbua Ntantu".

Dans la Tradition Kôngo, celui qui manipule, qui commande les Mbua za Ntantu, tout en se cachant, porte le nom de "Na Kiasuama". Pour l'Afrique militante, "Na Kiasuama" c'est le Néocolonialiste, l'Impérialiste, l'Ennemi de l'Afrique, le Partenaire hypocrite et mal intentionné, le Loup vêtu d'une peau de mouton !

Le Néocolonialiste veut une Afrique où règnent les guerres civiles, les pillages, les assassinats, les plasticages, les maladies, la famine, l'aliénation mentale, les complexes d'infériorité, la pauvreté, la misère, la drogue, l'ignorance, bref les anti-valeurs.

Pour implanter tout ceci en Afrique, "Na Kiasuama" travaille par personne interposée. Il travaille avec l'aide de ses "Mbua" aveugles et dévoués, les "Mbua za Ntantu" qui sont responsables de la désorganisation matérielle et spirituelle de l'Afrique.

Plus l'Afrique sombre dans les guerres civiles, dans la misère, et plus "Na Kiasuama" est satisfait, plus tous les "Mbua za Ntantu" sont secrètement soutenus ; même si, pour tromper l'opinion publique, "Na Kiasuama" leur adresse de temps en temps quelques critiques non suivies de sanctions concrètes.

Plus la misère du Peuple Africain augmente, et plus tous les "Mbua za Ntantu" éprouvent un sentiment de satisfaction pour une mission accomplie : la mission d'un Chien qui a réussi à conduire les Chasseurs dans la forêt, à y dénicher ses propres frères animaux et à les plonger dans le malheur, pour la satisfaction des êtres d'une autre race, la race des hommes, des chasseurs d'animaux..."

Ne Muanda Nsemi, L'Oeuvre de Na Kiasuama, Editions Mpolo Ngimbi, Kinshasa, 1995, pages 8-10.