Modèle:Concept semaine 53

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher

Nous introduisons un cycle de concepts racines jusqu'en mars 2016. Les concepts racines ont la particularité d'être souvent "intraduisibles", cependant ils fondent les concepts plus complexes de la langue kôngo, et de ce fait dévoilent l'essence de la vision kôngo du Monde.

Bi - Qui relève de la promiscuité, la densification, la concentration, l'aspect pluriel.
En Kongo Bi traduit ce qui est relatif au caractère dense d'une substance matérielle ou immatérielle. On prend toute la mesure du sens de Bi en tant qu'il signifie la promiscuité dans les concepts Bîka ou Bîmba. Pour la densification Bieka qui signifie, du point de vue initiatique, concentration des énergies, pour par exemple, confirmer un état atteint par un aspirant. Néanmoins on comprend mieux le sens de Bi en examinant le concept dérivé Mbi, au travers des concepts complexes.

Mbi - Concept dérivé de Bi, il traduit le procédé ou la caractéristique d'une densification, d'une concentration et par suite l'implication du processus, à savoir l'héritage d'une vibration basse ou la concrétisation sur le plan manifesté. Dans le domaine matériel, on retrouve Mbi dans Mvumbi (cadavre), Si Mvu signifie le retour vers, Mbi signifie ici le plan physique dense. En effet le corps du défunt retourne à sa forme primaire c'est à dire minérale par le processus de dépérissement organique. Dans le domaine spirituel Mbi signifie le mal par opposition au bien. Il signifie alors un acte posé de vibration basse c'est à dire rétrograde versus les préceptes de Mâ Mpûngu ou du Kimuntu.