Modèle:Concept semaine 19

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher

Nous introduisons un cycle de concepts racines jusqu'en fin 2015. Les concepts racines ont la particularité d'être souvent "intraduisibles", cependant ils fondent les concepts plus complexes de la langue kôngo, et de ce fait dévoilent l'essence de la vision kôngo du Monde.

Ke, concept racine qui a trait à une surveillance, une vigilance. Ke traduit l'attention que l'on porte à un objet, une entité, en vue d'éviter tout désagrément. Il qualifie aussi ce qui attire l'attention par son éclat, sa brillance. Pour signifier que l'on doit être prudent donc augmenter sa vigilance on dit keba. Attendre quelque chose ou quelqu'un, c'est à dire surveiller son avènement, se dit kêla. Un lampe qui brille se dit kenzolua. Garder, veiller ou surveiller quelque chose se dit kenga.

Nke, est un concept racine dérivé de Ke. Il signifie l'expression dynamique de la surveillance ou de l'éclat dont on fait preuve. Un gardien ou un surveillant se dit nkengi. Dans le rituel d'un culte ngunza, l'officiant qui se tient à la porte de la loge, a le degré d'initiation de nkengi. La colère, parce qu'elle met dans une posture où la personne met en lumière son état psychique (à la manière d'une lampe qui diffuse sa lumière tout autour) se dit nkesi.