Modèle:Concept semaine 14

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher

Nous introduisons un cycle de concepts racines jusqu'en fin 2015. Les concepts racines ont la particularité d'être souvent "intraduisibles", cependant ils fondent les concepts plus complexes de la langue kôngo, et de ce fait dévoilent l'essence de la vision kôngo du Monde.

Ngo, en tant que concept racine, désigne au sens propre, une forme pleine et circulaire tel qu'un disque. au sens figuré il désigne ce qui est sublime. L'iris se dit ngo-disu. Un léopard, par les taches circulaires de son pelage se dit ngo. Et, très précisément, la superbe robe que lui confère ses formes noires sur son pelage, fait du léopard, un symbole du "sublime". Pour féliciter une personne pour son élégance on dit lungonia. Dans le courant populaire kôngo, quand on veut signifier un refus catégorique, on répond souvent Ngo à celui qui sollicite le service ou la faveur, pour lui indiquer que l'on exige, sur le champ, un léopard, Ngo, pour satisfaire la demande. En effet, eu égard aux interdits, aux considérations mystiques rituelles, qui accompagnent la mort d'un léopard, cela revient à un refus. L'argent (monnaie) de par ce qu'il permet d'acquérir ou de satisfaire se dit en kôngo mbôngo (sublime expression de la substance). Lorsqu'un homme ou une femme se détache de ses parents pour "entrer" en mariage, en kôngo on parle de lôngo, qui signifie étymologiquement sublime détachement.