Modèle:Concept semaine 1

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher

Nous introduisons ici un cycle de concepts racines. Les concepts racines ont la particularité d'être souvent "intraduisibles", cependant ils fondent les concepts plus complexes de la langue kôngo, et de ce fait dévoilent l'essence de la vision kôngo du Monde.


Bo - Qui a trait à la substance, au précipité.
En Kongo Bo signifie la substance, le dépôt. Mais cette substance, ce dépôt peut être matérielle ou immatérielle. La lie de vin, en tant que dépôt, se dit Bo dia malavu. La cendre se dit Bômbi, c'est à dire la substance Bo qui réintègre le dense Mbi. Mais sur un registre plus ou moins immatériel, prendre quelque chose se dit Bônga, étymologiquement la substance pour soi. Lorsque, un aspirant ngunza, par exemple, entre en invocation cela se dit Bôka, étymologiquement cela signifie courant de force appliqué à la substance. Un organisme organique, qui entre en putréfaction, libère indifféremment sa substance, créant ainsi une sphère de substance, cela se dit Bola.

Mbo - Concept dérivé de Bo, il traduit l'expression, le procédé appliqué à la substance.
Le système olfactif (odorat) en tant qu'il est un détecteur de substance performant se dit en kôngo, Mbombo. Cela exprime la capacité du système à détecter même les substances invisibles. L'argent ou la monnaie, en tant que moyen de satisfaire nombre de désirs, en tant que procédé pour acquérir de la substance par une transaction, se dit en kôngo Mbôngo, c'est à dire sublime procédé pour acquérir la substance.