Modèle:Concept de la semaine : Différence entre versions

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
</noinclude>
 
</noinclude>
  
* Le '''[[W (lettre)|W]]''' est la dernière [[Lettre (alphabet)|lettre]] entrée dans l'[[alphabet français]] : ''[[Le Petit Robert]]'' la reconnaît comme lettre de l'alphabet en [[1964]], tandis que ''[[Le Petit Larousse]]'' l'intégre depuis  [[1951]] au moins.
+
En Kôngo '''Ba''' signifie '''être''' au sens de l’affirmation d’une entité soi-consciente, le verbe être. <br />
* L’'''[[armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne]]''', qui combattit de [[1918]] à [[1921]] durant la [[guerre civile russe]], était d’inspiration [[anarchisme|anarchiste]].
+
'''Ba''' est intimement lié à l’énergie matérielle ou immatérielle qui permet la persévérance de l’être, l’être-force.<br />
* Dans la [[série télévisée]] [[Dallas (série télévisée, 2012)|Dallas]] de [[2012]], '''[[Sue Ellen Ewing|Sue Ellen]]''' ''(photo)'' est séparée de [[J. R. Ewing|J. R.]] et n'est plus [[Alcoolodépendance|alcoolique]].  
+
'''Ba''' se traduit aussi '''palmier'''. De fait le palmier de par sa posture naturelle rectiligne symbolise l’être force. Du reste, on tire du palmier une boisson dénommée [[nsamba]] dont une des caractéristiques est d'être naturellement effervescente. On se référera à l'étymologie de [[Mba]] et de [[Nsa]] pour comprendre. Cette boisson joue un rôle dans les rituels initiatiques Kôngo, notamment pendant la prononciation de paroles de pouvoir lorsque les membres désincarnés, [[bisimbi]] bia [[kanda]] sont sollicités.
* Les [[Sciences arabes|savants musulmans]] supposaient que tous les [[métal|métaux]] étaient de la même espèce et croyaient à la possibilité de la [[transmutation]], ceci afin d'obtenir l’« '''[[Élixir de longue vie|Al-iksir]]''' »  capable de prolonger la [[vie]].
 
* La forte régression du [[chinchilla]], chassé pour sa [[fourrure]], met en danger l'existence du '''[[chat des Andes]]'''.
 

Version du 11 mai 2014 à 00:07

Modèle:Semi-protection


En Kôngo Ba signifie être au sens de l’affirmation d’une entité soi-consciente, le verbe être.
Ba est intimement lié à l’énergie matérielle ou immatérielle qui permet la persévérance de l’être, l’être-force.
Ba se traduit aussi palmier. De fait le palmier de par sa posture naturelle rectiligne symbolise l’être force. Du reste, on tire du palmier une boisson dénommée nsamba dont une des caractéristiques est d'être naturellement effervescente. On se référera à l'étymologie de Mba et de Nsa pour comprendre. Cette boisson joue un rôle dans les rituels initiatiques Kôngo, notamment pendant la prononciation de paroles de pouvoir lorsque les membres désincarnés, bisimbi bia kanda sont sollicités.