Ba

De Wikikongo, l'encyclopédie libre du groupe linguistique kôngo.
Aller à : navigation, rechercher

Traduction courante

  • Etre (verbe)
  • Palmier

Conjugaison

  • Ba
  • Beno
  • Be'

Singulier, Pluriel

  • Singulier : ba (palmier)
  • Pluriel : maba (les, des palmiers)

Etymologie

Ba, palmier

En Kongo  Ba signifie Etre au sens de l’affirmation d’une entité soi-consciente. Mais Ba est intimement lié à l’énergie matérielle ou immatérielle qui permet la persévérance de l’être, l’être-force.
Ba se traduit aussi palmier. De fait le palmier de par sa posture naturelle rectiligne symbolise l’être force. Du reste, on tire du palmier une boisson dénommée nsamba dont une des caractéristiques est d'être naturellement effervescente. On se référera à l'étymologie de Mba et de Nsa pour comprendre. Cette boisson joue un rôle dans les rituels initiatiques Kôngo, notamment pendant la prononciation de paroles de pouvoir lorsque les membres désincarnés, bisimbi bia kanda sont sollicités. Il s'agit alors de kabu, offrande.

Synonymes

Exemples de compositions

Proverbes

  • Ba Malavu Ba Luona Dio ka bu Leluako. « Le palmier, on se vante du vin qu’il donne, et non de son tronc glissant ! » (ne vante pas ta force, mais ton intelligence !)
  • Maba ma ntséké, ma fwa ma yingana (ou masasa) : « les palmiers de la plaine, s’ils meurent, ils repoussent». Sous-entendu, quand vous perdez un chef, au bout d’un certain temps il revient toujours…

Thématiques